Forum Actualité Québec

Discussions, généalogie, nouvelles, opinions, récits, amitiés, confidences, tranches de vie
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Info Musique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Info Musique   Ven 11 Avr 2014 - 8:13

Kaïn fait sa rentrée montréalaise



Près de deux ans après la célébration de leur décennie d’existence sur la place des Festivals de Montréal dans le cadre des Francofolies, le groupe de folk rock Kaïn faisait jeudi soir sa rentrée montréalaise sur les planches de La Tulipe.

Durant les années 90, Steve Veilleux et Yanick Blanchette se rencontrent et décident de faire de la musique ensemble. Plusieurs centaines de concerts et quelque 350 000 albums plus tard, la formation québécoise originaire de Drummondville présentait l’hiver dernier son cinquième opus Pleurer pour rire, co-réalisé par Glen Robinson (U2, ACDC, Foo Fighters, The Rolling Stones).

Numéro 1 du Top 100 Radio BDS francophone avec le simple J’sais pu comment t’aimer et en nomination dans la catégorie «Groupe de l'année» au dernier Gala de l’ADISQ, le groupe a entamé jeudi soir une tournée qui présentera leur musique dans près de 20 villes québécoises d’ici la fin de l’année.

Le quartette composé de Steve Veilleux (chant, guitare), Yanick Blanchette (percussions), Patrick Lemieux (guitare) et Éric Maheu (basse) a ouvert la soirée sur «Deux planètes», extrait de leur dernier album, directement enchaîné par «Jusqu’au dernier jour» et «L’amour du jour».

«Bonsoir mes amis de Montréal, enfin!», a déclaré le chanteur avant de lancer un «Continuer d’y croire» chaleureusement accueilli.

Kaïn a ensuite rallumé la nostalgie et les feux de camp dans l’esprit des spectateurs en interprétant Parle-moi d’toi et Comme dans l’temps, titres extraits de leur premier album Pop Culture (2004) et de Nulle part ailleurs (2005).

Après de longues minutes d’anecdotes sur leur rencontre à Drummondville, les répétitions dans les chambres à fournaise et leur première partie du groupe La chicane (dont Éric Maheu fut le bassiste), Ailleurs ou ici (Le vrai monde, 2011) a mis les cordes vocales de l’auditoire à rude épreuve.

Si le groupe cherchait à se rassurer sur la santé de sa cote de popularité, c’est chose faite tant les choeurs et les acclamations ont résonné dans le parterre, jeudi soir.

Après avoir essuyé quelques imperfections vocales sur En attendant hier, Steve Veilleux a donné à la soirée une dimension plus émotionnelle avec L’homme grenouille et un rythme plus soutenu avec Adam et Ève.

Après 12 ans d’existence, Kaïn déchaîne toujours autant les passions.

Énergique, volontaire, et communicatif, le spectacle mériterait cependant quelques nuances et variations pour être pleinement convaincant.

En première partie de soirée, Felix-Antoine Couturier, l’auteur-compositeur-interprète que l’on a découvert l’année passée grâce à l’émission La Voix, a présenté des pièces de son EP Fuir le plancher et des titres inédits qui seront gravés sur son premier album à venir à l’hiver prochain.

Source
Revenir en haut Aller en bas
 
Info Musique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» musique normande
» musique Scandinave
» Où pratiquer la musique aux alentours de Dijon?
» 14 JUILLET 2010 INFO TV
» Weldon Boudreau ( Musique acadienne)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Actualité Québec :: Films, séries, vidéos et musique :: Vidéos et Musique-
Sauter vers: